Archives par mot-clé : owner

Couler ses plombs Fireball

Silure au fireball maison

Nous allons voir pas à pas comment réaliser soi-même ses propres plombs fireball pour un coût honorable. Attention, les vapeurs dégagées par le plomb en fusion sont toxiques, il est important d’utiliser un masque de protection adapté lors de cette opération.

Le matériel nécessaire :

  • Du plomb
  • Un moule à fireball, grammage au choix
  • Des hameçons simples 5/0
  • Des baguettes de soudures aluminium/manganèse 1.4 mm
  • Un réchaud
  • Une lampe à souder
  • Une vieille casserole
  • Un plastifiant plomb
  • Un peu d’outillage, pinces ,serre joint, planche en bois
  • Un masque de protection adapté

Les outils

Trouver le moule :

Vous pouvez commander le moule sur le site alciumpeche.com. pour un coût moyen de 25€.

Trouver les baguettes de soudure :

Il s’agit de baguettes de soudures , ici en aluminium / manganèse, baguette qui se travaille bien, qui ne corrode pas et avec une bonne résistance. On peut en trouver sur le site raton-malin, en lot de 10 pour environ 15€.

Trouver le plastifiant pour plomb :

Vous pouvez également trouver du plastifiant sur le site chez alcium pour une somme moyenne de 10€.

Trouver les hameçons :

Les hameçons utilisés pour des fireballs en 50 grs sont des Cat SPIRIT en 5/0 pour 7.35€ les 5 pièces.

Trouver le masque de protection :

Le masque utilisé doit être efficace contre les vapeurs, gaz et particules.

Etape numéro 1: préparer la structure

Nous allons utiliser les baguettes de soudures pour attacher notre hameçon simple et la former de telle sorte à n’avoir qu’un seul tenant entre l’attache et l’œillet de l’hameçon simple.

Il faut préparer suffisamment de montages avant de faire fondre le plomb.

Etape numéro 2 : positionner les montages

Il faut positionner les montages dans le moule et vérifier que ce dernier se ferme bien de telle sorte à n ‘avoir aucun fuite lors du coulage du plomb en fusion.

Etape numéro 3: préparer la coulée et le démoulage

Une fois les montages positionnées, il faut serrer le moule avec des serre joints et faire chauffer le plomb dans le réchaud, et bien évidemment porter son masque de protection pour cette opération.

Ensuite il faut chauffer le moule à la lampe à souder pour le mettre a température du plomb en fusion de 327 degrés.

Il faut verser le plomb liquide dans le moule chaud jusqu’à ce que le plomb en fusion ressorte par le trou d’évent. Il faut ensuite démouler le montage avec précaution, enlever les bavures.

Etape numéro 4 : la mise sous plastifiant

Pour plastifier votre fireball, il va falloir le chauffer à la lampe à souder et le tremper uniformément dans la poudre colorée, ici jaune et réchauffer à nouveau la poudre pour la faire fondre tout autour du fireball.

Etape numéro 5 : séchage

Pour terminer, laisser sécher vos montages environs 24H avant de les ranger dans votre boite de pêche.

Une tête plombée vous coûtera en moyenne 6€ dans le commerce, en les coulant vous même ce coût est ramené à 3.15€ en 50 gr, prix dégressif chaque année.

En espérant avoir été suffisamment clair et vous permettre de couler vos premier fireball !

Session Esturgeons 24H

L’esturgeon est un poisson puissant que je rêvais de pêcher depuis assez longtemps…….. J’avais très envie de comparer les combats de gros esturgeons avec ceux connus des silures de belle taille.

Cannes en batteries pour pêche à l’Esturgeon

Le choix de l’endroit :

Après quelques recherches sur le net , nous choisissons l’étang de Philippsbourg connu pour ses gros spécimens. Cet étang est malheureusement fermé aujourd’hui …….

Comme d’habitude, un petit coup d’œil à la météo pour choisir la meilleure période qui sera ici au mois de mai, plus trop froid et pas trop chaud avec une nouvelle lune.

Philippsbourg dans le 57

Itinéraire :

En partant de Strasbourg , 53 mn de route, ce qui nous fera partir pour 17h30. Arrivée prévue pour 19h00 !

Choix du matériel :

  • Canne FOXRAGE PRO cat PRO en 3m
  • Moulinet PENN Spinfisher V5 en 4500
  • Tresse Cat Spirit Cat Braid 60/100 eme
  • Corps de ligne Shock leader Cat Spirit 60/100 eme
  • Bas de ligne tresse en 50kg
  • Hameçon simple owner 8/0
  • Plomb 100 Gr

Mise place du bivouac :

Nous arrivons comme prévu un peu avant 19h00, préparer le bivouac pour la nuit, amorcer et préparer les cannes avant de se poser pour manger tranquillement un morceau.

La pêche débute dans la bonne ambiance

A peine installé pour manger notre sandwich que le premier détecteur s’affole. Premier ferrage et premier combat que nous qualifierons de TRÈS puissant !!!!

Première touche de la soirée

Ca marche ! Les poissons sont là directement sur notre zone de pêche et franchement c’est un vrai plaisir !

Esturgeon 1.84 m

Superbe sensation encore bien présente que le deuxième détecteur se mets à sonner. Cette fois c’est ma batterie qui donne l’alerte !

Un départ fulgurant pour un combat mémorable !

Et une magnifique récompense !!! Un poisson, un bloc !

Esturgeon 1.76m

Nous enchaînons les touches à tour de rôle avec des spécimens supérieurs au mètre pour la plupart.

La nuit tombe enfin………

Et le festival continu, les détecteurs n’arrêtent pas de déclencher, il est impensable de dormir.

Un autre poisson record , magnifique !! La douleur au bas du dos se fait ressentir doucement, c’est pire qu’avec un silure parce la……., les touchent s’enchaînent sans s’arrêter !!!

Esturgeon 1.86 m

Au petit matin …..

Vers 5h00 le matin, nous arrivons à fermer un peu l’œil , au lever du jour, les deux batteries sonnent le glas !!!!

Nous sortons de nos biwis complètement à l’ouest et c’est le double strike après s’être démenés lors de ces combats, chacun ayant du sortir son propre poisson !

Superbe doublé !!!!

L’après midi sera plus calme, avec l’un ou l’autre poisson, mais nous en profitons pour dormir un peu…….,d’un œil uniquement.

Moment de pêche unique partagé avec mon frère, on s ‘en souviendra et surtout, on recommencera. L’esturgeon s’avère être un combattant redoutable, les lombaires en ont faits les frais durant ces 24H de pure bonheur !!!!!